Bonjour à tous !…

Le site de la section de Nantes – Maine & Loire intéresse certainement tous les amis retraités de notre profession. Ils pourront lire et découvrir pas mal d’informations sur l’activité de leurs collègues, les travaux en cours, les améliorations de la vie quotidienne.

Les policiers qui viennent de faire valoir leurs droits à la retraite peuvent se signaler pour mieux nous connaître  voire même y adhérer, avec tous les avantages que nous pouvons leur apporter. L’U.N.R.P. compte quelque 12 000 membres. Ne restez pas isolés.

Vous pouvez remplir un bulletin de pré-adhésion  et l’envoyer à l’adresse prescrite. Cliquez-ici

Pour laisser un commentaire :  l’adresse e:mail est demandée mais n’apparaîtra pas dans le commentaire, celui-ci sera publié après contrôle du modérateur pour les raisons  invoquées dans la page ‘La charte’.

Lorsqu’on se connecte pour écrire un article ou pour faire un commentaire, il faut au minimum respecter les règles élémentaires de courtoisie,  par exemple dire bonjour, au revoir, ou merci.

 Il est bien entendu que les articles  réservés à tous les collègues.

Vous pouvez aussi voir le site des trucs & astuces.

Merci de votre attention,

  A.G. du 16 Novembre 2021

SECTION DE NANTES ET DU MAINE ET LOIRE ( A.N.R.P.N.)

 

Le 16 novembre 2021, c’est dans les salons « San Francisco » à Nantes que nous nous sommes réunis, 60 personnes environ, pour notre Assemblée Générale. Après la minute de silence observée à la mémoire des adhérent(es) disparu(es) cette année, le Président Yves SIROUET a remercié les adhérent(es) et les invités, il a présenté son rapport d’information générale et donné la parole à notre Président National Philippe MOUËE, qui nous fait part des nouveaux objectifs de l’U.N.R.P. et des résolutions votées à A.G. Nationale d’ALBI.

Ensuite la parole a été donnée à nos invités :

Jacques CONNIL, Vice-Président de l’ANRPN, Président des anciens combattants du M.I. Mickael EVELINGER, délégué de l’U.N.S.A. Police et Vice-Président de l’A.N.A.S. 44 pour le POLE 44, Roger Alexandre LAUBIER, Président Départemental de U.N.P.R. Gendarmerie  et Didier HENRY, Président Départemental de la F.N.O.M. (officiers Mariniers).

Le trésorier Loïc FLETER nous a donné lecture de son rapport, suivi du rapport de la commission de contrôle par René DUCHENE. (et votés à l’unanimité).

Rapport du secrétaire Daniel BAILLY,  vote en A.G. extraordinaire pour modification des statuts, Election du C.A. et de la commission de contrôle (voté à l’unanimité)     

Pour les festivités : Yvonne TAMAYO, une date à retenir,  le repas de la galette des Rois le dimanche 23 janvier 2022 (avec animations et danses)

Remise des médailles : bronze: Yvonne Tamayo; Or : Loïc FLETER et Daniel BAILLY

Après la clôture de cette A.G. les participants ont été invités au verre de l’amitié suivi d’un repas pour les 41 personnes qui avaient réservé.

A.G. du 16 novembre 2021 à 9h 30 précises

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous êtes convié(e)s à participer aux travaux de l’assemblée générale statutaire de notre association qui se déroulera le mardi 16 novembre 2021 à 9h30 précises, dans les salons SAN FRANCISCO, 3 chemin des Bateliers à Nantes. Un café d’accueil vous sera servi à votre arrivée.

ORDRE DU JOUR

Ouverture des travaux et désignation d’un président de séance. Appel des disparus et minute de silence.

Mot de bienvenue du président de la Section de Nantes, Maine & Loire.

−Intervention de nos invités :

  1. François ANGELINI DZSP de l’ouest, M. Nicolas JOLIBOIS DDSP de Loire Atlantique
  2. Philippe MOUE président national de l’UNRP,

Les délégués des mutuelles MGP M. Régis BOUCHERIE et INTERIALE Mme EVRARD Marie Françoise,Jacques CONNIL président des anciens combattants,

La déléguée d’Orphéopolis  Mme Sonia PINEL

Le  président de l’Amicale de l’hôtel de Police de Nantes, M. Jérôme CLERMONT

La  présidente du Comité des œuvres sociales, Mme Nathalie ROUXEL

Le représentant de l’ANAS des Moutiers en Retz, M. Franck PENAUD

Le représentant de l’UNSA Police, M. Mickael EVELINGER

Le Pôle des retraités de la fonction publique (FNOM, ANR, FGR, UNPRG, UNSOR)

− Rapport moral du président Yves SIROUET   et AG Extraordinaire pour modification des statuts

– Vote pour le renouvellement du conseil d’administration et de la commission de contrôle

− Rapport financier du trésorier Loïc FLEITER et rapport de la commission de contrôle,

– Rapport du secrétaire Daniel BAILLY,  

− Festivités : Yvonne TAMAYO,

— Questions diverses.

Remise des diplômes de reconnaissance.

A l’issue de l’assemblée générale, le verre de l’amitié vous sera servi, puis le repas pour ceux qui sont inscrits.

         

                                                                                        Le Président   Yves SIROUET

 

                                                                                                                                                                          

Hubert Germain.

Hubert Germain est mort à l’âge de 101 ans, a annoncé, mardi 12 octobre, la ministre des armées, au Sénat, sans préciser la date exacte de la disparition de celui qui était le dernier des compagnons de la Libération. « Je voudrais avoir une pensée émue pour lui, pour sa famille et pour ses frères d’armes qui nous ont quittés depuis longtemps. C’est un moment important de notre histoire », a déclaré la ministre.

Seules 1 038 personnes ont reçu le titre de compagnon de la Libération. En tant que dernier de ses représentants, Hubert Germain sera inhumé au Mont-Valérien.

L’Elysée a annoncé que le président de la république présidera le 11 novembre la cérémonie d’inhumation qui se tiendra à l’Arc de Triomphe et au Mont-Valérien. Auparavant, lors d’une cérémonie qui se déroulera dans les prochains jours aux Invalides, le chef de l’Etat rendra hommage à Hubert Germain, qu’il a qualifié de « figure de proue de la France libre » ayant «incarné un siècle de liberté».

La ventilation pour la Covid en soins intensifs.

Pour ceux qui ne le savent pas.

Ceux qui ne respectent pas les consignes face au COVID 19, sans masque  etc…

Ils seront peut-être les prochains sur la table !…

Le respirateur, ce n’est pas un simple masque à oxygène mis sur la bouche tandis qu’on est confortablement allongé à lire des magazines !…

La ventilation pour Covid est une intubation douloureuse qui descend dans la gorge et y reste jusqu’à la guérison ou la mort.

Pendant 2 à 3 semaines, on est là, sans bouger, à l’envers, avec un tube, inséré par la bouche jusqu’à la trachée, qui fait respirer au rythme de la machine.

On ne peut plus ni parler, ni manger, ni faire quelque chose de naturel : c’est la machine qui vous maintient en vie.

Vu la douleur, il faut administrer des sédatifs et des calmants pour assurer la tolérance du tube aussi longtemps que la machine est nécessaire.

C’est comme être dans un coma artificiel. Après 20 jours de ce traitement, on aura perdu 40 % de masse musculaire et on aura un traumatisme de la bouche et/ou des cordes vocales, voire des complications pulmonaires et/ou cardiaques.

Ajoutez à cela un tube dans l’estomac pour de la nourriture liquide, soit par le nez, soit par la peau,, plus un sac collant autour des fesses pour collecter la diarrhée, et un cathéter pour collecter l’urine, et une intraveineuse pour les liquides et les médicaments.

Il y a aussi une ligne pour surveiller la BP (qui dépend complètement des doses médicales administrées), des équipes d’infirmières pour repositionner vos membres toutes les deux heures, et rester allongé sur un tapis qui fait circuler du froid pour aider à faire tomber votre température.

Qui veut essayer tout ça ? Il faut porter un masque le plus possible, se laver les mains 10x par jour, se distancier de ses relations et amis…

Alors : Sécurité avant tout ! Personne n’aime le confinement. Personne n’aime un couvre-feu. Mais on aime tous la vie. Faisons en sorte de la garder !…

La nouvelle carte d’identité.

Depuis le 2 août 2021, la nouvelle carte nationale d’identité, au format carte bancaire, est en vigueur sur tout le territoire.
C’est un règlement européen de juin 2019 qui impose sa généralisation à partir de cette date aux États de l’Union qui ont déjà une carte nationale d’identité. Innovation principale : cette carte contient une puce électronique hautement sécurisée.
Cette puce comprend des informations qui figurent sur la carte : nom, nom d’usage, prénoms, date et lieu de naissance, adresse, taille, sexe, date de délivrance de la carte et date de fin de validité, photo du visage et empreintes digitales sauf pour les mineurs de moins de douze ans. Pour les enfants en garde partagée, il y aura toujours 2 adresses.

La puce est équipée d’un cachet électronique visuel (CEV) signé par l’État, qui permet une lecture automatique et reprend les données inscrites sur la carte. Le CEV facilitera ainsi la détection rapide d’une éventuelle fraude si ces données ont été modifiées.
Les cartes d’identité actuelles restent valides. On n’a donc pas besoin de renouveler sa carte actuelle de manière anticipée si elle est encore valide. Ce n’est qu’à partir de 2031 qu’on ne pourra plus voyager dans l’espace européen avec une ancienne carte. La première demande et le renouvellement de la carte d’identité restent gratuits sauf en cas de perte ou de vol (25 €).
Comme pour les passeports, lors de la demande de carte d’identité, il sera indispensable de donner ses empreintes digitales pour qu’elles soient mises dans la puce de la carte.
Une double vérification sera effectuée, d’abord au moment de l’instruction puis lors de la remise de la carte. Les empreintes figurent donc obligatoirement dans la puce de la carte mais elles ne seront pas conservées dans le traitement national si le titulaire de la carte en fait la demande.

Le passe sanitaire et la rentrée

Depuis cet été jusqu’au 15 novembre, le pass sanitaire occupera une place de plus en plus important dans le quotidien des Français. Publié sur associations.gouv.fr, une note de rappel a été rédigée afin de rappeler dans quelles mesures le pass sanitaire est exigible.

Sur le même thème : Bientôt la vaccination obligatoire pour tous les policiers ?

Pass sanitaire obligatoire pour tout le monde dès la fin septembre

Depuis 9 août 2021, le pass sanitaire est obligatoire dans les lieux publics tels que les cafés, restaurants, quelques centres commerciaux et dans les transports de longue distance. Egalement concernés par cette mesure : les hôpitaux, les EHPAD et les maisons de retraite. Les lieux de loisirs et culturels n’échappent pas à la règle ; masque et pass sanitaire obligatoire pour pouvoir y accéder, peu importe le nombre de participants. Toutefois, les lieux médico-sociaux pour les enfants et les résidences autonomie ne sont pas concernés par cette mesure.

A compter du 30 septembre, toutes personnes âgées de 12 à 18 ans devra se munir d’un pass sanitaire, autrement dit avoir été vacciné, pour accéder à tous ces lieux et établissements. Les évènements et activités organisés par des établissements et des associations devront également s’acquitter de la tâche en contrôlant chaque participant par le biais du pass sanitaire. Un “kit de déploiement” est mis en place par le gouvernement afin d’encadrer ces mesures.

Vaccination obligatoire pour les professionnels de santé

Quand bien même le pass sanitaire est obligatoire et nécessite donc d’être vacciné, la vaccination n’est toutefois pas encore obligatoire au sens propre du therme. En effet, elle est requise pour accéder à des lieux et services ne demeure, pour l’instant, pas obligatoire pour l’intégralité de la population. A compter du 15 septembre, certains professionnels devront être vaccinés si ces derniers n’ont reçu aucune dose. Pour ceux en ayant reçu une seule, une date limite est fixée au 15 octobre.

Lire la suite de cette entrée »

29 requêtes. 0,621 secondes.