L’albatros

Souvent, pour s’amuser, les hommes d’équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

A peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l’azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d’eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !
Lui, naguère si beau, qu’il est comique et laid !
L’un agace son bec avec un brûle-gueule,
L’autre mime, en boitant, l’infirme qui volait !

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l’archer ;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l’empêchent de marcher.

Charles Baudelaire

 

Le checkpoint des Marronniers

Grandeur nature, le checkpoint de la rue des marronniers à Marseille.

Nous en dirons pas plus, à vous d’imaginer ce que vous voulez, même le pire.

La nouvelle carte d’identité.

Depuis le 2 août 2021, la nouvelle carte nationale d’identité, au format carte bancaire, est en vigueur sur tout le territoire.
C’est un règlement européen de juin 2019 qui impose sa généralisation à partir de cette date aux États de l’Union qui ont déjà une carte nationale d’identité. Innovation principale : cette carte contient une puce électronique hautement sécurisée.
Cette puce comprend des informations qui figurent sur la carte : nom, nom d’usage, prénoms, date et lieu de naissance, adresse, taille, sexe, date de délivrance de la carte et date de fin de validité, photo du visage et empreintes digitales sauf pour les mineurs de moins de douze ans. Pour les enfants en garde partagée, il y aura toujours 2 adresses.

La puce est équipée d’un cachet électronique visuel (CEV) signé par l’État, qui permet une lecture automatique et reprend les données inscrites sur la carte. Le CEV facilitera ainsi la détection rapide d’une éventuelle fraude si ces données ont été modifiées.
Les cartes d’identité actuelles restent valides. On n’a donc pas besoin de renouveler sa carte actuelle de manière anticipée si elle est encore valide. Ce n’est qu’à partir de 2031 qu’on ne pourra plus voyager dans l’espace européen avec une ancienne carte. La première demande et le renouvellement de la carte d’identité restent gratuits sauf en cas de perte ou de vol (25 €).
Comme pour les passeports, lors de la demande de carte d’identité, il sera indispensable de donner ses empreintes digitales pour qu’elles soient mises dans la puce de la carte.
Une double vérification sera effectuée, d’abord au moment de l’instruction puis lors de la remise de la carte. Les empreintes figurent donc obligatoirement dans la puce de la carte mais elles ne seront pas conservées dans le traitement national si le titulaire de la carte en fait la demande.

31 requêtes. 0,596 secondes.